Le PS 54 appelle les maires socialistes et apparentés de Meurthe-et-Moselle à une grande mobilisation pour les réfugiés

Face aux drames insupportables qui se succèdent à nos frontières, l’Europe se mobilise à travers la voix du Président de la République et celle de la Chancelière allemande, qui ont annoncé des initiatives à venir pour répondre à la détresse des milliers de demandeurs d’asile. Toutefois, cette mobilisation européenne ne pourra être efficace que si elle se traduit localement par des actions concrètes.

Dans notre histoire, les Meurthe-et-Mosellans et Lorrains ont su accueillir celles et ceux qui, à un moment de leur vie, ont été contraints de quitter leur pays pour fuir la guerre, la dictature ou la violence.

Aux côtés de Jean-Christophe Cambadélis, premier secrétaire du Parti socialiste, et Pierre Cohen, président de la Fédération Nationale des Élus Socialistes et Républicains (FNESR), j’appelle aujourd’hui l’ensemble des maires socialistes et apparentés du département de Meurthe-et-Moselle à prendre leur part, aux côtés des villes qui s’y sont déjà engagées, dans une grande mobilisation pour les réfugiés, afin de structurer un réseau de villes solidaires prêtes à s’engager à accueillir des familles sur leur territoire. Un courrier leur a été adressé personnellement en ce sens ce vendredi 4 septembre.

Il s’agit de répondre dès maintenant, concrètement, aux drames que connaissent ces hommes, ces femmes et ces enfants qui cherchent à échapper aux guerres qui secouent leurs pays d’origine.

Bertrand MASSON,
Premier secrétaire fédéral