Motion adoptée par le conseil fédéral du 27 avril 2017

Le résultat du premier tour de l’élection présidentielle du 23 avril 2017 est un signal d’alerte pour notre République. Pour la seconde fois en 15 ans, l’extrême-droite arrive au second tour de l’élection présidentielle avec un résultat jamais atteint sous la Vème République.
Cette élection marque également la défaite de notre candidat.

Benoît Hamon, désigné par la primaire de la gauche, arrive en 5ème position avec un peu plus de 6 %. C’est là, plus qu’un revers politique douloureux, c’est un échec collectif historique.

Malgré une campagne entachée par les affaires et qui a occulté les véritables enjeux, nous, militants, autour de Benoît Hamon dont nous voulons souligner la dignité, la sincérité et le courage, nous nous sommes efforcés de mener un débat à la hauteur de l’enjeu, argumenté et de présenter aux Français un projet résolument tourné vers l’avenir.

Aujourd’hui, le temps est celui de la mobilisation générale. C’est pourquoi, réunis ce jour en conseil fédéral, nous appelons à faire barrage au Front National en participant à la manifestation unitaire ce lundi 1er mai à 10h, place Dombasle à Nancy, et en votant le plus massivement possible pour Emmanuel Macron le 7 mai prochain.

Le temps est aussi celui de la mobilisation de notre formation politique pour les élections législatives.

Nous devons pour cela retrouver notre unité qui nous a fait cruellement défaut au niveau national pendant la campagne présidentielle. Nous devons nous mobiliser avec force et détermination pour que nos candidats puissent défendre à l’Assemblée Nationale nos idées, nos valeurs et peser sur le prochain quinquennat.